Projets archéologiques

Pyla-Kokkinokremos (Chypre)

Pyla-Kokkinokremos a occupé, depuis sa découverte au début des années 50, une position privilégiée au sein des débats relatifs à l’effondrement des sociétés de l’Âge du Bronze en Méditerranée. Le caractère éphémère du site (fondé vers la fin du 13ème siècle avant J.-C. et abandonné au cours du premier quart du 12ème siècle avant J.-C.), son architecture inhabituelle proche de celle de sites défensifs égéens (Kastrokephala, Malthi-Dorion), ainsi que sa culture matérielle exceptionnelle – comprenant des céramiques minoennes, mycéniennes, sardes, levantines et anatoliennes – ont largement contribué à conférer à Pyla-Kokkinokremos son statut particulier au sein du paysage chypriote des 13ème et 12ème siècles avant J.-C. En 2014, les professeurs Joachim Bretschneider (KU Leuven, à present à UGent) et Jan Driessen (UCL – AEGIS), ainsi que le Dr Athanasia Kanta (Mediterranean Archaeological Society), ont conjointement inauguré un nouveau projet de recherches à Pyla-Kokkinokremos faisant suite à de précédentes explorations par le Dr Porphyrios Dikaios (1952), le professeur Vassos Karageorghis (1981-1982, 2010-2012) et le Dr Athanasia Kanta (2010-2012). Le projet (“C-PEPL – Cyprus Pyla Excavation Project Louvain/Gent”), placé sous l’égide de l’ARC « A world in crisis ? » à l’UCL et de l’IAP 7 « Greater Mesopotamia » à la KU Leuven et à l’UCL, tentera de répondre à plusieurs questions :

  1. – De nouvelles fouilles à Pyla-Kokkinokremos peuvent-elles nous aider à mieux comprendre le mélange culturel exprimé par la culture matérielle mise à jour sur le site ?
  2. – Le plateau était-il entièrement occupé par des constructions résidentielles ou comprenait-il également des champs, des jardins et des enclos pour animaux ?
  3. – Est-il possible de démonter l’existence d’un mur de casemate continu autour du plateau ?
  4. – Quelle est la relation entre Pyla-Kokkinokremos et d’autres sites contemporains dans la Baie de Larnaca (Kition, Hala Sultan Tekke) ?
  5. – Dans quelle mesure les changements climatiques et environnementaux de la fin de l’Âge du Bronze en Méditerranée orientale ont-ils influencé l’organisation des pratiques de subsistance à Pyla-Kokkinokremos (collecte d’eau, agriculture) et l’évolution du paysage local ?

La première campagne de fouilles du projet C-PEPL a pris place entre le 25 octobre et le 16 novembre 2014. Page web du projet. PYLA

Vue de la Baie de Larnaca depuis Pyla-Kokkinokremos