Membres AEGIS

Dr Thibaut Gomrée
Chercheur associé UCLouvain-INCAL-CEMA-AEGIS / ARC – A world in crisis ?

Collège Érasme
Place Blaise Pascal, 1 – Bte L3.03.13
B-1348 Louvain-la-Neuve

PhD Title :

16-Nov-13 Streets and public courts in the Minoan towns of Eastern Crete and at Knossos (Middle Minoan I – Late Minoan I)

Sujet de recherche :

Les recherches effectuées sur la civilisation crétoise de l’âge du Bronze ou civilisation minoenne ont permis d’appréhender une architecture élaborée, publique et privée, qui s’inscrit dans un véritable urbanisme offrant des possibilités d’études du plus grand intérêt. L’une d’elles concerne le réseau de voirie et des places aménagé au cœur de la ville. Cette thèse a pour but de se pencher sur le rôle que jouent les rues et places au sein de la ville minoenne, d’un point de vue aussi bien architectural que sociétal. Partant de l’étude du site de Malia, particulièrement riche en données sur la voirie, la thèse consistera à concevoir un corpus étendu à d’autres sites, et s’attachera à aborder les problèmes suivants :

approche synchronique, aspects typologiques et techniques
Comment peut-on définir la rue ? Quel est son mode de construction et les éléments mis en œuvre (matériaux, aménagement ou non de trottoir, évacuation des eaux etc.) ? Quelle est le rapport entre la place et la rue, dont les deux aménagements sont indissociables l’un de l’autre ? Quelle est la fonction de la place, cette dernière peut-elle évoluer au cours du temps et cela affecte-t-il son aménagement architectural ? Quelle est l’influence de la configuration du terrain dans l’établissement de la voirie ? Quelle est le type de circulation de ce réseau urbain, est-il réfléchi au préalable, dépend-il de nécessités survenant au cours de la vie de la cité ? Quel enseignement tirer de la variété typologique des rues et ruelles ? Peut-on établir une « hiérarchie » de la voirie ? Quel est le rôle social de la rue ? Peut-on distinguer rues publiques, rues privées, et cela a-t-il eu une influence sur leur réalisation ?

approche diachronique
La majorité du réseau de voirie a été établi dès la période protopalatiale ; la période néopalatiale qui lui a succédé a connu dans certains sites crétois une expansion urbaine conséquente, où le maximum de l’espace disponible est exploité pour de nouvelles constructions, qu’elles soient basées sur des tracés de murs préexistants, ou qu’elles consistent en réfections ou en ajouts. Empiétant parfois de façon évidente sur les rues plus anciennes, l’aspect stratigraphique de la vie de ces rues et places sera envisagé.

Publications :

Thibaut Gomrée sur Academia.edu